Patrice ALEXANDRE
Département matière / espace Modelage

Patrice Alexandre vit entre la Champagne et Paris. Après des études aux Beaux-Arts de Paris (1968-1973), il enseigne aux Beaux-Arts du Mans, à la Polytechnic Fine art de Wolverhampton et à l’École d’architecture Paris-Belleville. Il a reçu le Prix de la Biennale de sculpture de Budapest (1981), et a été pensionnaire de l’Académie de France à Rome (1981-1983).

Il est professeur aux Beaux-Arts de Paris depuis 2008.

Principales commandes publiques (de 1983 à 1993) : monument à Saint-John Perse, Museum d’histoire naturelle, Paris ; monument aux victimes de la Gestapo, Reims ; barrage réservoir de l’Aube ; médiathèque Louis Aragon, Le Mans ; Hommage à Jacques Louis David, Saint Herblain ; médiathèque de Cayenne.

Réalisations récentes : Monument à la réconciliation, Soizy au bois Marne, 2014 ; lieu de mémoire au cimetière de Glasnevin Dublin, (assistants : 5 étudiants de l’atelier), hommage de la France à l’Irlande. Commande du ministère de la Défense, juillet 2016 (en partenariat avec les Beaux-Arts de Paris).

Exposition personnelle : Musée royal de l’armée et d’histoire militaire, Bruxelles, 2012-2013 Autres interventions : Co metteur en scène avec Jacques Gamblin, et acteur de Léger au front, lecture performance, créée en 2008, représentée en 2014 et 2015 au Théâtre de l’Odéon de Vienne, au Landes museum de Bonn et au festival Carinthischer Sommer, Villach, Autriche, en 2015.

www.patricealexandre.fr

Note d’intention : « L’atelier de modelage ou ‹ des modelages › se veut être un lieu où se croisent des énergies qui convoquent par l’imagination et la manipulation les mondes des matériaux.

Entre ombre et lumière, l’histoire de la sculpture et l’histoire de ses techniques sont convoquées avec le souci de comprendre notre temps et celui de ceux qui nous ont précédés. »


 EVENT

PATRICE ALEXANDRE. Le mémorial offert par la France à l’Irlande au Glasnevin à Dublin (date symbolique tant pour notre école que pour l’engagement des troupes irlandaises durant la Première Guerre mondiale) a été inauguré le 13 novembre 2016.

Ce don de la France à l’Irlande est réalisé par le sculpteur Patrice Alexandre, professeur à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, assisté de cinq des étudiants de son atelier : Anaïs Ang, Cécilia Breuil, Hadrien Gunther, Alexander Raczka, Théophile Stern. Outre la conception et la réalisation dirigées par l’artiste, cette commande constitue la première du genre de l’histoire des Beaux-Arts de Paris, elle a permis de créer une pédagogie axée autour d’un savoir-faire à partir duquel, tous les enjeux correspondants à l’érection d’un monument sont analysés en amont et sur site.

Le mémorial, de sa conception à sa réalisation finale a été réalisé en 6 mois (des maquettes, aux visites sur site, à son érection sur place construite en 10 jours).

Le projet piloté par le Ministère de la Défense et le Secrétariat d’Etat aux anciens combattants et de la Mémoire, devait suggérer la participation du peuple irlandais aux trois conflits qui déchirèrent les nations européennes (1870-1871, 1914-1918, 1939-1945), et rappeler l’engagement volontaire des femmes et hommes d’Irlande, morts sur le sol français en soutient à un peuple frère, pour résister à l’ennemi d’alors.

Maitrise d’œuvre Patrice Alexandre et ses étudiants.

Maitre d’ouvrage Ministère de la Défense/ Secrétariat aux Anciens Combattants et de la Mémoire Aides techniques et études McKeon Stone directeur James Mc Keon

Aide à l’installation in situ : Glasnevin Trust Dublin

Suivi du chantier Ambassade de France en Irlande

Fonderie Chapon Bobigny