Pierre ALFERI
Département des enseignements théoriques / Histoire de la création littéraire

Né en 1963 à Paris, Pierre Alferi a fait ses études à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm. Agrégé de philosophie, il a soutenu sa thèse de doctorat à l’École des hautes études en sciences sociales sous la direction de Louis Marin, puis sa thèse d’habilitation à l’université de Paris VIII sous la direction de Catherine Perret. Il a été pensionnaire de la Villa Médicis et a enseigné à l’École nationale supérieure de Lyon, puis à l’École nationale supérieure des arts décoratifs.

Publications récentes : Kiwi, roman feuilleton illustré, P.O.L, Paris, 2012 ; Choses vues, poèmes panneaux pour les abris de la ligne T3 du tramway parisien, 2012 ; Lézards de la Mémoire (avec Jacques Julien), Chapelle de Genêteil, 2012 ; Intime, poèmes et film, Argol, 2013 ; Perles qui furent (traduction de J. H. Prynne), Éric Pesty, 2013 ; Coloc et Répète, pièces créées par la compagnie Fanny de Chaillé, Centre national de la Danse et Théâtre de la Cité internationale, 2014 et 2015 ; La Double Coquette (greffe sur La Coquette trompée de Dauvergne et Favart), musique de Gérard Pesson, Festival d’Automne, 2015.