Programme de recherche doctoral ARP et SACRe

Présentation générale

Les Beaux-Arts de Paris, membre de la Communauté d’universités et d’établissements Paris Sciences & Lettres (COMUe PSL Research University) sont l’une des six institutions fondatrices du programme doctoral Sciences, Arts, Création, Recherche (SACRe). Cette formation est issue d’une collaboration étroite avec l’École normale supérieure (ENS), l’École nationale supérieure des Arts décoratifs (ENSAD), l’École nationale supérieure de l’image et du son (Fémis), le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP) et le Conservatoire national supérieur d’art dramatique (CNSAD).

L’objectif du programme doctoral SACRe est de permettre l’émergence et le développement de projets originaux associant création et recherche.

Cette formation, interdisciplinaire dans son esprit, réunit des artistes, créateurs et interprètes, des théoriciens en sciences exactes, humaines et sociales, mettant ainsi en jeu une étroite articulation de la pensée et du sensible.

La formation complète des jeunes artistes, d’une durée de trois ans, conduit au doctorat d’art et de création, mention Arts visuels pour les doctorants des Beaux-Arts. Elle est constituée, d’une part, d’un programme commun à l’ensemble des doctorants SACRe issus des différentes disciplines artistiques ou des sciences exactes, humaines et sociales, et d’autre part, d’un programme spécifique à chaque école, qui, dans le cas des Beaux-Arts de Paris, est intitulé Art, Recherche, Pratique (ARP). Ce programme de 3e cycle a vocation à former de jeunes artistes de haut niveau, déjà engagés dans une pratique autonome.

Art, Recherche, Pratique (ARP) : de la recherche lorsqu’il s’agit de création artistique

L’objectif d’un tel programme est d’accompagner de jeunes artistes doctorants dans l’élaboration et le développement d’un projet de recherche fondé sur une pratique artistique. Il relève d’une démarche orientée vers la création d’oeuvres, étant entendu que cette activité est également productrice de savoirs, bien que cela ne soit pas sa finalité. L’enjeu de ce travail pour l’artiste sera d’affirmer une position dans un contexte artistique et les points d’ancrage qui seront apparus dans les étapes précédant la diffusion de son oeuvre.

La vocation du programme de recherche est de concourir au développement de l’oeuvre d’une ou d’un artiste, en lui permettant d’en approfondir un ou plusieurs aspects spécifiques ou de l’enrichir par l’étude d’un ensemble de contenus sur des sujets connexes. Le programme ARP s’efforcera de réunir les appuis théoriques et les moyens techniques qui lui permettront de mener à bien son projet.

La finalité d’un tel cycle est de se concrétiser, au terme de la formation doctorale, sous la forme d’une présentation publique des oeuvres.

Quel que soit le principe de présentation mis en place par l’artiste, il sera complété par un portfolio mettant en rapport ses oeuvres avec les résultats de sa recherche. Ce portfolio, ou plutôt cet espace discursif ouvert parallèlement à la présentation du travail, révèlera les convergences de ce qui s’est sédimenté dans les formes ou bien sous les expériences sensibles proposées. Il pourra aussi mettre en relief les sources, les réflexions, les autres pratiques, artistiques ou non, avec lesquelles l’artiste est entré.e en dialogue ou en confrontation, et rendre compte de l’imaginaire et de la subjectivité selon lesquels des choix esthétiques se sont forgés. Tous les langages, textuels, photographiques, scénographiques, muséographiques ou cinématographiques pourront être empruntés pour réaliser ce portfolio qui prolongera, approfondira ou déplacera ce qui aura été entrepris dans la présentation des oeuvres.

Expérimentations, production d’oeuvres, manifestations, recherches théoriques, se succèderont en fonction de la démarche personnelle de l’artiste.

Programme du séminaire Arp pour l’année 2017-2018

Ce programme se déclinera sous une forme identique à l’année 2016-2017, en alternant des séances mensuelles de discussion autour des travaux des doctorant.e.s et des rencontres avec des intervenant.e.s du milieu artistique ou culturel, artistes, commissaires d’expositions, critiques, historiens, conservateurs et directeurs de musées, écrivains et éditeurs, autour d’une question commune.

Ces rencontres, d’un format de deux jours, se déroulent suivant un principe fondamental, propre au programme : croiser les expériences et les univers.

La première journée est consacrée aux échanges et aux discussions avec les invité.e.s, et la seconde dédiée aux entretiens individuels avec les doctorant.e.s.

En parallèle de ces rencontres, des invitations de personnalités qualifiées ont lieu ponctuellement, au long de l’année : artistes, écrivains, artisans, etc. sont invités à s’exprimer autour de leurs pratiques et de leurs recherches.

Ces invitations particulières, d’un format d’une journée, comprennent des séances de travail individuelles avec les doctorant.e.s.

Un voyage d’études pourra être organisé à l’occasion d’une manifestation artistique, ou dans une institution du domaine de l’art ou du savoir.

Conditions d’admission

Les candidat.e.s doivent remplir les conditions d’inscription à l’université et être titulaires d’un diplôme sanctionnant cinq années d’études supérieures :

• diplôme national de Master,

• diplôme conférant le grade de Master ou diplôme équivalent, français ou étranger,

• diplôme de 2e cycle supérieur français ou étranger.

Les candidat.e.s doivent pouvoir présenter un dossier attestant d’une réelle pratique artistique.

Les candidat.e.s ne doivent pas être déjà inscrits en thèse.

Il n’y a pas de limite d’âge pour les candidats.

Les candidat.e.s ne peuvent se présenter plus de trois fois.

Candidature

Le recrutement est réalisé en deux phases.

Les candidatures se font d’abord auprès de l’établissement. À l’issue d’une procédure de sélection, le jury composé du directeur, de professeurs et de personnalités extérieures se prononce sur l’admissibilité du ou des candidat.e.s retenu.e.s.

L’admission définitive est ensuite prononcée par le jury plénier PSL, après consultation des dossiers et des rapports établis par chaque institution.

Direction de thèse

La direction de la thèse (HDR) pourra être choisie, de préférence, parmi les membres de SACRe / le Laboratoire (EA 7410), ou d’une des équipes rattachées à l’École doctorale 540, et comportera un artiste appartenant également de préférence à l’EA 7410 ou à une des équipes rattachées à l’ED 540. Des enseignants artistes ou théoriciens peuvent diriger la thèse sous réserve de l’accord du responsable de la Recherche et du directeur d’établissement.

Formation

La formation proposée comprend :

• Une formation spécifique dispensée au sein des Beaux-Arts de Paris, dénommée ARP.

• Un séminaire mensuel commun ayant pour objectif d’explorer les relations entre création et recherche réunit l’ensemble des doctorants admis dans la formation SACRe.

La formation a pour objectif d’explorer les relations entre création et recherche réunit l’ensemble des doctorants. Des bilans d’étape et les travaux des doctorants doivent être présentés chaque année. Les doctorants sont également invités à participer à l’élaboration de publications, de journées d’études, de manifestations publiques, et sont incités à réaliser des actions en partenariat. Pendant la 2e année d’études, le doctorant est encouragé à partir un semestre à l’étranger. Psl veillera à y contribuer matériellement.

Financement et offres en lien avec la formation

À l’issue de la sélection, le candidat retenu se voit attribué un contrat doctoral par PSL et il perçoit une allocation pendant trois ans, durée légale de la formation. Le report éventuel de la soutenance du doctorat au-delà de la durée de trois ans n’est envisageable que dans des conditions exceptionnelles et, s’il est accordé, ne donne pas droit à prolongation du contrat doctoral ou de la bourse. Le montant du contrat doctoral s’élève à 1 684,93 euros bruts mensuels (montant en vigueur depuis le 1er juillet 2010). Le doctorant dispose également d’un budget complémentaire d’aide à la réalisation et à la production de son travail artistique. Il a également accès à l’ensemble des ateliers techniques de l’Ecole ainsi qu’au pôle numérique.

Caractère de la thèse, soutenance et délivrance du doctorat d’art et de création SACRe

Le doctorat SACRe place au premier plan le travail de création pour les doctorants en écoles d’art. La thèse se compose conjointement d’oeuvres, dans les formats et supports propres à chaque discipline, ainsi que d’un portfolio. La soutenance de thèse des doctorants artistes s’appuie sur la présentation des oeuvres réalisées pour le doctorat sous des formes diverses (expositions, performances, concerts, projections, spectacles, prototypes) et le portfolio.

La procédure de soutenance (autorisation, constitution du jury, soutenance et diffusion de la thèse) se déroule conformément aux modalités définies par les articles 17, 18, 19, 24 et 25 de l’arrêté du 25 mai 2016. Au terme de la soutenance publique, le diplôme national de docteur est délivré par PSL.